Plage de lecci

Lecci et Cala Rossa, l’autre Porto Vecchio !

Plage de Lecci

Quand on parle de tourisme à Porto Vecchio, on pense immédiatement à une station balnéaire, festive et réputée pour la beauté de ses plages du sud : Palombaggia et Santa Giulia ( La Rondinara est sur la commune de Bonifacio !)
Mais on oublie souvent que la rive nord du Golfe de Porto Vecchio réserve quelques incroyables lieux sous estimés.

A quelques jours du début officiel des vacances d’été, Porto Vecchio est encore au ralenti. La faute bien sûr à la crise sanitaire qui touche le monde depuis le début de l’année et ravage l’économie touristique insulaire. Mais Porto Vecchio connait essentiellement un pic de fréquentation sur les deux mois d’été. Le reste du temps, printemps et automne inclus, la cité du sel n’est pas cette station balnéaire bondée et vivante.
Il en est de même pour les fameuses plages qui font la célébrité mondiale de la 3eme ville de Corse. Rare sont les lieux qui sont autant assimilés à leur cliché : le ponton de Santa Giulia et (feu) le Pin de Palombaggia. Et pourtant, même ces endroits qui attirent les foules à partir du 10 juillet sont encore très clairsemés à la mi juin. Et que dire des plages de la rive nord : Saint Cyprien, Le Benedettu et la fameuse plage de Cala Rossa ?
Et si le mois de juin était le plus beau mois pour visiter cette micro-région ?

Qui connait vraiment Lecci ?

Car on dit bien Lecci et non Lecci de Porto Vecchio.
Même si la petite commune est limitrophe de la cité du sel, elle dispose de ces propres installations touristiques.
Pourtant, nous sommes très nombreux à traverser les quelques maisons du village sur la territoriale T10 entre Bastia et Porto Vecchio sans prêter attention à cette vaste commune entre mer et montagne.
En effet, dans ce sens de circulation, la commune est bien étroite, entre Porto Vecchio et Sainte Lucie. Mais d’est en ouest, elle couvre un territoire bien plus important, avec une large partie boisée de chênes et préservée. Et bien sûr une façade littorale exceptionnelle.

Un peu d’histoire

La commune doit son nom à la forte densité de chênes verts qui couvrait la région. L’exploitation de cette ressource naturelle, en charbon, a donné à la région une certaine qualité de vie jusqu’au début du XXeme siècle.
C’est maintenant bien sûr par le tourisme qu’elle connait un nouvel essor.
On trouve encore aujourd’hui sur le territoire de Lecci des traces d’occupation antique et même préhistorique. Les tours génoises du littoral témoignent d’un rôle de chaque pointes et baies pour la navigation.
Comme énormément de villages corses, la première guerre mondiale fut le début de la crise. La région, infestée par les marais et propice à la malaria était en déclin jusqu’aux années 70 où le début du tourisme et l’attrait des plages fut le signal d’un renouveau espéré.

Les plages de Lecci

Elles sont bien souvent méconnues et sous estimées. Pourtant, les 4 principales plages de la commune de Lecci sont parmi les plus belles de Corse et donc….d’Europe !
Les noms sont certes moins connus que celles des voisines du sud mais sans doute avez vous déjà entendu parler de Saint Cyprien, de Cala Rossa, du Benedettu, et de Golfo di Sognu.

Saint Cyprien, la plus grande.

La plage grande est sans conteste la plage de Saint Cyprien, se permettant d’offrir 2 accès et 2 ambiances différents : un coté nature et préservé au nord et un côté plus famille et festif au sud. On y trouve de nombreux établissements de plages, là encore pour tous les goûts et tous les budgets.

Mais la star s’appelle Cala Rossa.

La plage de sable blanc offre une couleur d’eau translucide pour un véritable décor de carte postale. La plus est plus étroite mais relativement longue. Là encore on y trouve plusieurs espaces de restauration.
La plage est aussi assimilée au Grand Hôtel de Cala Rossa, établissement de luxe classé 5 étoiles. C’est l’une des plus anciennes adresses haut de gamme en Corse. On trouve aussi un hôtel 3 étoiles à Cala Rossa proche de la plage avec une très charmante ” chambre luxe” directement sur la plage pour un petit déjeuner en amoureux sur le sable.

Benedettu et Golfo di Sognu

La plage du Benedettu est bien plus petite. Son accès est très facile mais pas le stationnement, ce qui rend l’intérêt bien moindre, d’autant que l’espace sur le sable est lui aussi assez restreint. Sur place, l’hôtel CasadelMar a posé son “annexe” : la plage.
Enfin, Golfo di Sognu est surtout un lieu incroyable pour les amateurs de kitesurf. La très faible profondeur de l’eau et la fréquence du vent dans le sud de la Corse en fond un vrai spot. C’est aussi un lieu incroyable pour y faire des photos en jouant sur les couleurs des fonds et de l’eau.


Pour en savoir plus :

Le site de la commune : http://www.lecci.fr/

Golfe de Sperone et Piantarella

Les plus beaux spots de golf de Corse

Golfe de Sperone et Piantarella

La Corse, surnommée l’Île de la beauté, est réputée pour ses plages paradisiaques, ses panoramas inoubliables et ses sites majestueux. Elle constitue une destination incontournable si vous êtes un amoureux de la nature. Elle offre aussi des terrains propices à la pratique du golf. Ce sport favorise la concentration, améliore la coordination entre les sens et facilite les rencontres entre les personnes issues d’horizons différents. Quels sont les plus beaux golfs de Corse ? Suivez le guide.

Golf de Sperone, un parcours sublime

Situé à Bonifacio, le golf de Sperone jouit d’une réputation mondiale. Les spécialistes sont unanimes, il figure parmi les plus beaux terrains du monde et promet un séjour golf Corse exceptionnel. Le site offre une vue imprenable sur la Sardaigne et les îles Lavezzi.

La création du parcours remonte à 1990, les 18 trous s’étalent sur 5889 mètres. L’architecte Robert Trent Jones Senior a su exploiter la spécificité de l’environnement afin de proposer des difficultés originales.

Par exemple, sur le Par 3 n°12, le golfeur doit franchir les falaises avant d’atterrir sur un green entouré de bunkers. Ensuite, le trou n°16 constitue un régal pour les yeux. La balle passera au-dessus des eaux turquoises de la Méditerranée.

Golf de Murtoli, une expérience unique

Le Domaine de Murtoli se trouve entre Bonifacio et Sartène. Autrefois, ce magnifique espace de 2500 hectares était un terrain de chasse. Il est devenu un lieu propice à la détente et les activités en plein air. Le paysage vaut le détour, il combine mer, fleuve, maquis, colline, forêt et montagne.

Les amateurs de la balle blanche auront l’occasion d’essayer un parcours personnalisé. Kyle Philips a conçu un parcours modulable. Les 12 greens proposent 8 configurations différentes. La longueur des trous varie de 100 à 500 mètres. Le terrain homologué de 2 X 9 trous atteint 4840 mètres.

Golf de Lezza, un joli cadre

Près de Porto Vecchio, le golf de Lezza conjugue une ambiance montagne et mer face à la baie de Santa Ghjulia. Construit en pierre, le club house garantit un dépaysement dès votre arrivée. La distance moyenne entre les trous dépasse les 100 mètres, les 6 trous s’étalent sur 760 mètres.

Créé en 1982 par Patrick Cognot, le terrain est adapté à tous les niveaux. Les débutants seront ravis de faire leurs premiers pas tandis que les professionnels pourront améliorer un point précis de leur jeu. Le golf de Lezza est aussi recherché pour sa gastronomie locale, mettant en valeur les produits du terroir.

Golf de Réginu, le fruit de la passion

Speloncato est un village idéal pour les vacances en famille. Elle offre un panorama magnifique sur la Balagne et la Méditerranée. De nombreux monuments témoignent de son passé et son terrain de golf est également historique. L’architecte Pierre Lanzalavi a coordonné les travaux de construction qui ont duré quelques années.

Au lieu d’engager une entreprise spécialisée, les passionnés de la discipline ont relevé un défi de taille : construire un golf, sans financement ni terrain. Les membres de l’association ont ainsi reçu le surnom des « Fous du Reginu ». Finalisés en 1996, les 9 trous totalisent 2235 mètres. Ils sont implantés dans un cadre vallonné où les oliviers et les milans royaux apportent un charme spécial.

Bien préparer un séjour golf

Chaque année, plusieurs touristes visitent La Corse. Il est alors important de réserver l’hébergement en avance. Des hôtels se trouvent à proximité de ces golfs, le choix vous appartient. Vous pouvez aussi choisir une autre solution.

Même si vous débutez, la discipline exige un minimum de préparation physique afin d’éviter les blessures et garantir une bonne ambiance durant le parcours. En effet, perdre son souffle entre deux trous gâcherait le plaisir.

En plus des parcours, il est mieux de prévoir d’autres activités. L’île de la beauté comporte des circuits de randonnées sublimes.
La mer offre aussi de nombreuses opportunités comme les excursions en bateau, la plongée sous-marine et les sports nautiques surtout au niveau du golf de Sperone avec un centre de plongée et la plus belle école de planche à voile en Corse dans le lagon de Piantarella.

Immobilier à Ajaccio

Organigram, la première agence immobilière en Corse

Immobilier à Ajaccio

Si vous résidez en Corse ou fréquentez l’île depuis de nombreuses années, vous avez certainement remarqué l’incroyable essor des agences immobilières.
Il y a quelques années, nous étions surpris par le nombre de pharmacies et bijouteries dans les 2 principales villes Ajaccio et Bastia.
Mais les agences immobilières sont sans conteste les commerces et pas de porte dont l’installation à été la plus importante sur la dernières décénie.

Le marché immobilier en Corse

Cette folle expansion tendrait à montrer que le marché de l’immobilier insulaire se porte très bien. En effet, il n’est pas normalement concevable de voir apparaître autant de nouveaux revendeurs si la demande n’est pas forte. Et effectivement, l’immobilier insulaire semble plutôt bien se porter.
Le nombre de promotions neuves un peu partout en Corse témoigne d’une demande de logement forte.
Porté par une reprise économique indéniable ( fragile ?) et par une demande locative et touristique forte, les biens à vendre sont bien souvent moins nombreux que les demandes à satisfaire. Le marché est d’ailleurs tellement “tendu” que les villes d’Ajaccio et Bastia sont restées éligibles au dispositif de la loi Pinel 2020, proposant des avantages fiscaux aux acquéreurs qui proposent ensuite leur bien en location.
C’est toute cette énergie positive qui pousse de nombreux entrepreneurs à se lancer dans le marché de la vente immobilière, en ouvrant leur propre agence ou en devenant mandataire pour une franchise nationale

Le monde des agences immobilières en Corse

Le fait de devenir agent immobilier ne se décrete pas du jour au lendemain. Il s’agit d’un domaine hautement réglementé afin de protéger le consommateur contre toute défaillance professionnelle. On parle ici d’achat bien plus important qu’un voyage ou un bien de consommation courante. Un achat immobilier est bien souvent “l’achat d’une vie”, il faut donc savoir le faire auprès de vrais professionnels reconnus et diplômés ( pour en savoir plus sur le métier d’agent immobilier, rendez vous sur ce site)

Mais là encore, il faut savoir choisir parmi les agences “installées” et les nouveaux arrivants. Attention, l’ancienneté n’est pas toujours un gage de meilleure qualité de prestations. Toutefois, on peut imaginer qu’un commerce exerçant la même activité depuis 50 ans doit à priori bien faire son travail. Cela n’enlève en rien la qualité de certaines nouvelles agences portées par des entrepreneurs de qualité et souvent poussées par la force et la fougue de l’innovation. Toujours est il qu’une très bonne connaissance du marché local est une plus-valus indéniable dont il faut tenir compte lors du choix d’une agence.

Location de voiture à Ajaccio
Immobilier à Ajaccio

Organigram, le 1er cabinet immobilier Corse

Cabinet immobilier, c’est ainsi que se qualifie l’entreprise ajaccienne. Et première puisqu’elle fut la première à recevoir sa carte professionnelle d’agence immobilière et syndic de copropriété en 1962 ! Soit près de 60 ans d’existence dans l’univers de l’agence immobilière à Ajacccio.


L’agence dispose de 2 lieux d’accueil dédiés chacun à l’une des deux activités proposées.
Le bureau situé dans le quartier de la grotte est consacré à l’administratif et à la fonction de Syndic de Copropriété. Ce fut longtemps le domaine principal d’Organigram et encore aujourd’hui il s’agit du leader dans le golfe d’Ajaccio.
Le second point d’accueil se trouve face à la célèbre place du Diamant à Ajaccio. Dans ce quartier très important de la cité impériale, Organigram accueille toutes les personnes intéressées par les transactions immobilières dans la région ajaccienne.

Le force d’une telle entreprise est aussi de savoir se renouveler et se moderniser avec une équipe de collaborateurs experts dans le marché local.
Ainsi, la volonté de répondre au mieux et au plus vite aux demandes d’acquisition, aussi bien dans l’ancien que dans les programmes neufs, en placement immobilier locatif ou en achat coup de coeur d’un appartement vue mer sur la route des Sanguinaires, tout cela est facilité par une maîtrise parfaite du marché, des produits existants, des justes prix et des possibilités de reventes ultérieures.
Cette force commerciale permet à l”agence Organigram d’être un acteur incontournable de l’immobilier en Corse du Sud, et cela depuis plus de 50 ans !

En savoir plus : https://www.organigram.com/

La location de voilier en Corse face aux mastodontes du web

La location de voilier en Corse face aux mastodontes du web

Depuis plusieurs années, on parle d’Uberisation de l’économie et du travail.
L’ensemble des activités sont impactées par ce nouveau phénomène, amplifié par l’omniprésence du web et des startup dans la vie quotidienne.

Uberisation en Corse

De fait, l’économie corse est au coeur de ce phénomène d’Uberisation et de concentration. Selon le site Wikipédia, la définition de l’uberisation serait celle-ci :

L’uberisation (ou ubérisation), du nom de l’entreprise Uber, est un phénomène récent dans le domaine de l’économie consistant en l’utilisation de services permettant aux professionnels et aux clients de se mettre en contact direct, de manière quasi instantanée, grâce à l’utilisation des nouvelles technologies. 

Et même si le modèle Uber n’existe pas dans le transport insulaire, le succès immense de services comme AirBnB montre que la consommation globale apporte les mêmes difficultés et les mêmes services positifs que partout. Car tout n’est pas mauvais dans le modèle. On trouve des “pros” Uber et des combattants farouches. Mais que dire du modèle AirBnB et des déclinaisons dans des domaines comme la plaisance.

Pure Player, Brooker et artisans…la plaisance en Corse

Nous avons déjà traité le poids de Booking.com puis de Air BnB dans le monde du tourisme insulaire. Mais aujourd’hui, c’est plutôt l’univers de la location de bateau en Corse qui nous intéresse.

La plaisance est un secteur très porteur en Corse.
La location de bateaux à voile ou à moteur occupe de nombreuses entreprises, en direct ou en marché indirect ( vente, entretien, hivernage, formation…).
Quand on parle de location de bateaux en Corse, on traite de 2 sujets assez différents :

  • La location de bateaux moteur à la journée.
  • La location de voiliers plutôt sur des séjours d’une ou deux semaines.

Location entre particuliers

Pendant longtemps, cette location ne se faisait que par le biais de professionnels de la location. Très peu de particuliers proposaient la location de leur embarcation en direct, souvent par crainte mais aussi par manque de visibilité. C’est ce qu’a changé l’arrivée de ces plateformes disruptives qui permettent la mise en relation de particuliers ( loueurs et clients) pour arriver à une relation commerciale de location.
Les plateformes les plus connues s’appellent ClikandBoat ou Samboat.
Il s’agit de sociétés en format Start Up avec une croissance exponentielle ces dernières années.

Les pure players

Autre phénomène important pour la plaisance en Corse, l’arrivée des sites “pure player”.
Ces très gros sites internet spécialisés dans la location de bateaux phagocytent l’offre des loueurs professionnels.
Avec des moyens incomparables en terme de marketing, publicité et développement, ils connaissent aussi actuellement un phénomène de rachat et concentration qui amène certaines grandes compagnies à posséder plusieurs très gros sites internet. C’est exactement le même modèle que Booking.com ou Expédia, avec une myriade de petits sites connexes afin de diffuser leurs offres partout sur le web et rendre les concurrents ou sites directs quasi invisibles sur Google.
La force de ces énormes structures est de proposer un nombreux incomparables de bateaux, sur l’ensemble des destinations voiles du monde. C’est sans doute aussi la faiblesse, comme vous le comprendrez plus bas.
Autre point positif, on s’adresse à un professionnel avec une responsabilité d’entreprise engagée et des obligations de moyens et de résultats que n’ont pas (ou peu) les particuliers évoqués plus haut.
Les plus connues se nomment GlobeSailor, Dream Yacht Charter ou encore Filovent.

Les loueurs locaux

Enfin, il y a bien sûr les loueurs locaux. On aurait tendance à dire même ” les petits loueurs” tant leur taille parait incomparables aux pure players et plateformes vus plus haut.
Cela est peut être moins vrai dans l’univers de location de yacht où quelques très grosses entreprises locales soutiennent la comparaison grâce à des unités exceptionnelles.

Mais pour ce qui concerne la location de voilier en Corse par exemple, la concurrence est féroce pour les entreprises locales.
Pourtant les avantages à louer un bateau auprès d’un professionnel local sont nombreux et paraissent même évident quand ils sont expliqués par un pro insulaire.

Louer local, le circuit court vertueux ?

Louer en Corse

Tout d’abord, louer un bateau en Corse à une entreprise corse parait être une quasi évidence. Sauf peut-être si une entreprise extérieure proposait des tarifs vraiment plus bas que ceux pratiqués sur place. Mais cette guerre des prix n’existe plus, l’ensemble des tarifs sont lissés, à quelques options près.
L’argument tarifaire pourrait même être plutôt du côté local, avec la possibilité parfois d’obtenir des remises en direct. Toujours est il qu’en louant un bateau à une entreprise corse, l’argent est totalement introduit dans l’économie locale !

Louer à un professionnel de la voile

En effet, en vous adressant à un loueur professionnel, vous accéder vraiment à des personnes vivants de la voile et bien souvent marins passionnés eux même. C’est d’autant plus vrais dans les petites unités où certains n’hésitent pas à revendiquer sur leur site la notion d’artisan loueur (voir le site Corsazur Marine). Mais bien plus que la passion à partager, c’est surtout la connaissance parfaite du ou des bateaux à louer qui devrait vous séduire. Loin des centres d’appels, le loueur pro connaît les unités qu’il propose en location et saura adapter le bateau aux besoins exprimés par le client lors des différents contacts. D’ailleurs il y aura de multiples contacts, dont certains pour estimer la capacité de marin du futurs clients. Cette notion est très importante ! Louer un bateau en Corse n’est pas comme louer un appartement sur Air BnB. Le risque est incomparable en cas de produit non conforme. Et la réglementation opposée aux loueurs particuliers est bien trop légère sur ce point.

Louer à un professionnel en Corse

Voici donc la synthèse logique des avantages évoqués plus haut.
Le fait de choisir un professionnel de la location, situé sur l’un des ports de plaisance de l’île, permet de faire tourner l’économie insulaire et toutes les entreprises dépendantes.
Cela permet aussi d’accéder à des vrais connaisseurs des bateaux et des spécificités de la navigation autour des côtes insulaires. Comment un centre d’appel à Paris ou ailleurs pourrait être expert dans l’ensemble des destinations proposées ? Alors qu’un loueur insulaire saura vous expliquer la différence entre la baie d’Ajaccio, particulièrement protégée, et la location d’un bateau à Bonifacio ou Macinaggio, avec les conditions de mer et de vent que l’on connait.
Le loueur corse saura aussi vous orienter vers le bateau de la taille idéale pour le futur équipage en fonction de vos capacités de marin, de votre programme de croisière ou de la période de l’année. Il pourra alors vous conseiller ou pas un skipper, un catamaran, un monocoque, un point de départ etc…

Le circuit court est donc vertueux aussi dans l’univers de la location de bateau.

Route en Corse

Guide pratique pour louer une voiture et conduire en Corse

Avec le nombre croissant de touristes que la Corse enregistre chaque année, les demandes de location de voiture à Ajaccio sont également croissantes. Voici quelques astuces pour mieux s’acclimater aux codes de conduite en Corse.

 

Conseils – location de voiture en Ajaccio

Location de voiture à Ajaccio

Carigami est une agence spécialisée dans la location de voiture à Ajaccio. Vous pouvez louer leur voiture :

  • à l’arrivée à l’aéroport
  • aux quais des ferries
  • depuis tous les grands centres-ville

La plupart des grandes marques internationales sont disponibles en Corse. L’aéroport est petit est dispose donc d’un personnel limité. Pour éviter de faire une queue trop longue à la descente de l’avion, pensez bien à réserver votre location de voiture pour Ajaccio, en ligne avant votre séjour.

Louer une voiture à Ajaccio – Quel véhicule ?

Voici quelques recommandations concernant la location de voiture à Ajaccio :

  • Si la conduite en montagne vous effraie, assurez-vous de louer une voiture plus petite pour vous sentir plus à l’aise quand vous croisez d’autres véhicules
  • Choisissez une voiture avec un bon moteur : vous tournez, montez et descendez constamment, donc il vous faut une voiture qui peut rester stable sans que vous n’ayez à changer de vitesse tout le temps.
  • A noter qu’en France, la plupart des véhicules sont manuels. Si vous voulez une voiture automatique, vous devez le spécifier et payer un supplément.
  • La plupart des points d’intérêt en Corse sont accessibles par des routes pavées. Peu de plages isolées sont accessibles par un chemin de terre. Vous aurez la possibilité de louer un 4×4, mais sachez que les assurances des compagnies de location ne couvrent pas la conduite hors route.

Calanche de Piana Flickr
Calanche de Piana Flickr

Conseils pour la location d’une voiture à Ajaccio

  • Assurance : pas d’assurance spécifique à prendre en considération. C’est assez standard.
  • Nettoyage : la plupart des entreprises vous avertissent qu’elles peuvent vous charger d’un nettoyage si vous rapportez une voiture sale. Lisez les conditions officielles qui précisent si le nettoyage ‘normal’ est inclus. Un peu de sable ne devrait donc pas être un problème
  • Essence : rapportez votre voiture avec le niveau de carburant convenu dans le réservoir pour éviter de payer un supplément
  • Retour : dans la plupart des cas, le retour de la voiture n’est pas un problème. Cependant, assurez-vous quand même de vérifier tous les détails de votre ticket de retour avant de signer, pour éviter les amalgames et les surprises. Il faut également convenir du statut du niveau d’essence, convenir du statut de nettoyage (montrer les conditions de location si vous avez malheureusement un désaccord avec l’un d’eux)
  • Photos : il est conseillé de prendre des photos de rayures lors du ramassage et du retour de la voiture

Route en Corse

– Règles générales

  • La conduite s’effectue sur le côté droit de la route
  • Les règles françaises s’appliquent en Corse au même titre qu’en métropole.
  • L’âge minimum pour conduire est de 18 ans, mais certaines compagnies de location peuvent demander que les conducteurs soient plus âgé Les compagnies de location demande d’ailleurs un minimum d’un an de permis pour autoriser la location.
  • Les Européens ont besoin de leur propre permis de conduire, les autres auront besoin de leur permis de conduire international ou d’une traduction en français certifiée
  • Les ceintures de sécurité sont obligatoires pour tous
  • La limite d’alcoolémie est de 0,05 %.
  • Les limites de vitesse sont bien indiquées en rouge. Faites attention à ne pas les dépasser au risque de payer une amende pour excès de vitesse. C’est la compagnie de location qui la recevra mais elle vous fera payer un supplément de frais de dossier en plus de la somme dû sur l’amende et le retrait de points.
  • La plupart des villages ont une limite de 30km/h et disposent de beaucoup de dos d’âne
Le Cursinu

Le Cursinu, le chien de race corse

Le Cursinu est un chien de taille moyenne qui a la particularité d’être très fidèle à son maître. Ce chien est aussi d’une grande polyvalence, il est capable de surveiller le bétail, chasser ou être un très bon chien de garde. Revenons sur cette race de chien devenue officiel récemment en 2003.

Comment reconnaître un Cursinu ?

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, le Cursinu est un chien de taille moyenne. Sa grande particularité se trouve sur sa robe qui est tigrée, le plus souvent il est noir avec des rayures de couleurs fauve. Il peut aussi être complètement orangé comme un renard, ou blanc avec des rayures noires, marron avec des rayures noires etc. En résumé la robe d’un cursinu peut être fauve orangée ou tigrée.

Concernant ses caractéristiques physiques, le Cursinu est musclé, sa robe peut-être courte, mi-long ou bien fournie. La forme de sa gueule se rapproche de celle du loup avec une truffe large et de couleur noire. Il possède longue queue en forme de fouet et parfois son ventre et ses pattes peuvent avoir la couleur blanche.

Un cursinu est aussi reconnaissable à travers sa démarche souple et régulière. Le galop du Cursinu est court, saccadé et sautillant parfait pour traverser les terrains accidentés de la Corse.

Comment se comporte un Cursinu ?

Le Cursinu, comme la plupart des animaux, a besoin de se dépenser physiquement, il a besoin de liberté pour faire ce qu’il souhaite et s’épanouir. S’il dépense son énergie régulièrement, il est très calme et à l’écoute à la maison, même dehors. C’est un chien très affectueux avec les gens qu’il connaît mais il est aussi très méfiants vis à vis des étrangers, tant que son maître ne lui indique pas que la personne est digne de confiance, il surveillera attentivement la personne qu’il ne connaît pas. Lorsque les propriétaires sont absents, le cursinu devient un excellent chien de garde qui dissuadera toute personne de rentrer.

Cursinu allongé

Le Cursinu, un excellent chien de chasse

En Corse, le Cursinu est très utilisé pour la chasse au sanglier. Il excelle dans le rappel. Si le chien a confiance à son maître, la priorité maximale est à l’ordre de ce dernier, il peut courir un sanglier, très loin, s’il entend son maître l’appeler, il va revenir sans hésiter. D’ailleurs lorsque le Cursinu cherche le gibier, il se déplace toujours en fonction de son maître sans trop s’éloigner, une fois l’avoir trouvé il court après pour tenter de ramener le gibier vers son maître. De plus, l’aboiement du Cursinu est très reconnaissable par rapport aux autres chiens de chasse.

Golfe de Lava - Ajaccio

Une saison touristique bien lancée

La saison touristique 2018 s’annonce comme un grand cru en terme de fréquentation mais aussi de retombées économiques.
A la lecture des différents communiqués et articles de presse, on constate plutôt une tendance très optimiste, même si bien évidement, quelques contre exemple vont apparaître en  ce début Juillet. Mais globalement que cela soit au près des hébergeurs, des prestataires de services et surtout des transporteurs, le nombre de touristes en Corse en 2018 devrait battre des records

Venir en Corse est de plus en plus facile !

A défaut d’être de plus en plus abordable, l’offre de transport est toujours plus importante avec la multiplication des liaisons aériennes et la pérennisation des rotations maritimes.

Ainsi, les aéroports de l’île affichent tous des progressions de fréquentation importantes, liées aux nouvelles lignes ( l’Angleterre, l’Allemagne et les Pays Scandinaves) mais aussi avec un taux de remplissage particulièrement bon sur les lignes déjà installées depuis plusieurs années.
Les compagnies lowcost font aussi le plein, y compris avec des offres très attrayantes actuellement ( par exemple, un vol Nantes Ajaccio AR ces jours ci coûte 100 € TTC sur Volotea). Cela permet donc à une nouvelle clientèle de découvrir l’île de beauté sur des périodes de moindre fréquentation ( fin juin et début juillet ont toujours été des périodes basses).

Concernant les compagnies maritimes, Corsica Ferries et Corsica Linea ont étoffé leur flotte, signe d’une excellente santé et de perspectives plutôt positive. Là encore, les offres commerciales se multiplient en avant et arrière saison afin de “remplir” les mois moins important à défaut de réellement rallonger la saison. Septembre 2018 est dès à présent annoncé comme ” très important”, le succès se jouera donc sur les vacances de la Toussaint devenues une période touristique importante comme en témoigne certains prestataires de service comme cette école de windsurf qui affichent complet fin octobre !  Elle confirme aussi que les actions combinées des transporteurs et offices du tourisme corse ont permis d’avoir une période comprise entre fin mai et mi juin aux accents germanophones assez nouvelle et très profitable économiquement.

L’hébergement touristique, les fondamentaux et les nouvelles tendances

Comme souvent, c’est au niveau de l’offre d’hébergement que les tensions apparaissent.
Depuis des années, les professionnels font une chasse plus ou moins ouverte aux locations para-commerciales. Mais cette année, la cible préférée s’appelle AirBnB et toutes les plateformes collaborative permettant aux particuliers de louer leur maison ou appartement.
Malgré cette concurrence très importante, les grands acteurs de l’offre d’hébergement seront récompensés de leur efforts en terme de qualité, de prestations et de qualité.
Comme le démontre ce reportage de France 3 Corse Via Stella, le camping est toujours plébiscité, sous différentes formes. Des campings s’apparentant plus à des villages de vacances ultra animés ou au contraire, d’autres proposant une tendance ” slow” très tendance, pour profiter de ce moment pour se reposer, se ressourcer et partager un moment en famille.

C’est aussi vrai dans l’univers de la location de vacances. Ce fameux secteur qui semble être le plus concurrencé par les loueurs privés propose lui aussi une gamme large avec certaines prestations très haut de gamme qui ne semblent pas avoir de mal à trouver sa clientèle comme par exemple les locations de villas ou les maisons prestiges dans les zones touristiques. Il existe aussi une nouvelle offre de maisons de caractères, pas forcément dans des lieux ultra touristiques, mais permettant de passer un moment “autrement” dans des maisons de village. Autre tendance toujours aussi importante, la recherche de location de vacances en bord de mer , mais pas forcément sur Porto Vecchio, Calvi ou Saint Florent. Les touristes sont aussi à la recherche de zones plus authentiques et calmes, avec une attirance particulière pour des plages ou golfes à l’ambiance familiale, en périphérie des grandes zones touristiques comme le confirme ce propriétaire de 5 locations en bord de mer à Lava, tout proche d’Ajaccio ( à découvrir ici).

Restauration et loisirs

Montagne en Corse

Comme vu plus haut, les prestataires de loisirs sont plutôt très optimistes. Mise à part une météo très difficile ne début de saison qui a fortement pénalisé les professionnels de la montagne, du canyoning mais aussi les plagistes, les loueurs de bateau ( pas très envie de louer un bateau sous la pluie nnon ,) etc…la demande est toujours très présente, montrant que la Corse a définitivement acquis sa place dans les destinations actives !

Biere CorsePar contre, cette même météo a aussi jouer des tours à une profession déjà mis à mal par les différentes crises économiques. On parle ici des restaurateurs qui semblent être ceux qui pour l’instant profitent le moins de cet excellent début d’année touristique.
A suivre pour un bilan fin aout plus complet.

Corsica Multicoque, la référence Catamaran en Corse

Corsica Multicoque, la référence Catamaran en Corse

La Corse fait partie des destinations favorites pour tous les plaisanciers de France et sans doute d’Europe.
Ce n’est pas à nous de faire l’énumération de tous les charmes de l’île de beauté, mais il est clair que les 1000 km de côtes “offerts” aux navigateurs attirent chaque année toujours plus d’amateurs.

Corsica Multicoques - Vente de catamaran en Corse

La Corse, une île à part dans le monde de la voile

Mais bien plus que les simples 1000 km, ce sont les zones vierges et préservées, les réserves, les paysages entre mer et montagne, les abris sauvages, les petits ports ou les villes maritimes qui suscitent autant d’engouement dans le monde de la plaisance.
Et c’est bien sûr les amateurs de voiliers qui semblent être les plus fervents admirateurs de cette Corse marine.
Il n’y a qu’a voir en ce mois de juin le nombre de bateaux prêt à voguer dans les ports de plaisance insulaire. Le monde de la location de voilier en Corse ne semble jamais s’être aussi bien porté malgré les attaques des nouvelles destinations voiles comme la Croatie, les Baléares ou la Sicile.
Les agences de location se professionnalisent au point de devenir des références dans l’univers du nautisme.

Corsica Multicoques, le spécialiste du catamaran en Corse

lagoon-50-Corsica-Multicoques-9

C’est le cas de la société Ajaccio Marine Centre Brokerage et de son entité dédiée à la vente de catamaran en Corse qui vient d’être choisie par la marque française Lagoon, leader mondial dans l’univers du multicoque pour croisière, comme son représentant exclusif sur l’île.

Quand on sait combien ce genre de “carte commerciale” est difficile à obtenir, on peut facilement imaginer la qualité du travail de l’agence située à Ajaccio. Il s’agit d’une équipe particulièrement efficace, installée aussi bien sur les quais Tino Rossi qu’à l’Amirauté dans le golfe d’Ajaccio.

Comme souvent dans ce domaine, James et son équipe sont avant tout des marins passionnés. Spécialiste de la location de voiliers en méditerranée puis en Corse, ils ont assumé leur passion jusqu’au bout incitant Lagoon à leur confier la commercialisation des catamarans construits par ce fabriquant.
Pour les amateurs, vous avez sans doute déjà vu sur l’eau les formes du best seller : le lagoon 42 et son petit frère l’indémodable et indestructible lagoon 38.
Mais pour les curieux que nous sommes tous, nous vous invitons à aller voir leur site internet pour découvrir les autres catamarans à la vente comme l’incroyable Lagoon Seventy 7 ( ici) ou le plus “abordable” Lagoon 560.

Vente, location et entretien

Et quand on évoque avec James le fameux adage qui dit

” Avec un bateau, on est heureux seulement 2 fois, quand on l’achète et quand on le revend”

il dégaine sans soucis une multitude d’offre permettant d’assouvir sa passion de la navigation en multicoque en Corse tout en bénéficiant de financement avantageux et surtout d’un contrat de vente-location-gestion qui permet au propriétaire de louer son bateau pour rentabiliser l’achat.

Dans les faits, vous achetez un catamaran ( Lagoon bien sûr) pour votre plaisir de marin. Mais vous souhaitez amortir l’achat ( ce n’est pas donné comme jouet) et les frais inhérents à son entretien.
Ainsi Corsica Multicoque propose de gérer le bateau, garanti une place au port d’Ajaccio ( un exploit !) , entretien le bateau, effectue les réparations éventuelles, et surtout s’occupe des plannings de location estivale tout en vous conservant les journées voulues pour profiter de votre cata !

Pour en savoir plus :
Corsica Multicoques
https://www.corsica-multicoques.com/
Tel : 04.95.20.54.30 / contact@corsica-multicoques.com

Bateau pour la Corse - Corsica Linea

Corsica Linea, la compagnie Corse qui affiche ses choix

Cela fait maintenant plus d’un an que la compagnie maritime Corsica Linea à repris le flambeau mouillé de l’ex SNCM.  Après les hésitations du départ ( expérience Corsica Maritima etc..) la compagnie à trouvé en 2017 un rythme de croisière très intéressant. Et 2018 semble être l’année de la vraie progression !

Bateau pour la Corse - Corsica Linea

Du nouveau à tous les ponts

En 2018, la compagnie a commencé par changer son site internet.
Fini l’ancienne version où le rouge avait avantageusement remplacé le bleu délavé.

La compagnie maritime est entrée réellement dans une stratégie résolument moderne avec des outils de communications adaptés aux ambitions.

Un nouveau site donc mais aussi des offres tarifaires nouvelles, pour tous les publics, relayées par des réseaux sociaux efficaces et jouant sur l’actualité.
Par exemple, c’était la première fois que l’on voyait une compagnie maritime communiquer pour le célèbre Black Friday avec des offres à 50 % réelles et contrôlées !

Toujours dans cet esprit de communication, le site s’est doté d’un blog permettant à différents experts de la destination corse de communiquer. C’est d’ailleurs sur ce blog que nous avons trouvé l’objet de notre sujet du jour ( voir plus loin).

Un nouveau bateau

Signe aussi que la compagnie est sur de bon rail, un nouveau navire vient compléter l’armada rouge et blanche dans les ports de Corse. Il s’appellera le Vizzavona du nom du célèbre col séparant virtuellement le sud du nord de l’île.
Le 7eme navire commencera ses rotations dans quelques jours pour assurer les lignes entre Marseille et la Sardaigne, la Tunisie et l’Algérie.
Il marque surtout l’arrivée des premiers bateaux plus propres pour la compagnie corse, forcément soucieuse de l’empreinte qu’elle laisse sur l’environnement.

Une compagnie 100 % corse qui s’assume

Comme évoqué plus haut, c’est un billet du blog de la compagnie qui a piqué notre curiosité au point de parler aujourd’hui de Corsica Linea dans Best of Corse.

Le blog Corsica Linea
Ce post s’appelle ” Les 8 raisons de choisir la Corsica Linea” !

Voila qui est direct et ambitieux. D’autant que dans le développement des avantages et services proposés par la compagnie maritime corse, les comparaisons sont à demi cachées. Voici donc comment la compagnie vous oriente dans le choix de votre prochaine traversée en bateau pour la Corse.

Passons sur l’explication du port de départ de Marseille. Certes la cité phocéenne offre bien des avantages pour les personnes qui arriveront en avance et pourrons découvrir le Mucem ou les Terrasses du Port.
Mais ce n’est pas forcément un point fondamental dans le choix selon nous.

Le fait de choisir des traversées de nuit et de prendre le temps de voyager est beaucoup plus recevable. D’autant que le 3eme point parlant du confort des cabines, des couettes ( opposées aux couvertures concurrentes) et surtout le fait de pouvoir conserver sa cabine jusqu’à la fin de la traversée sans être jeté dehors par un personnel en quête de productivité…là on est dans le vrai plus, celui du service vers le client !
Pour appuyer encore un peu plus ce choix très tranché, l’auteur du blog développe les points 4 et 5 à propos des services de détentes à bord comme la TV TNT dans toutes les cabines. Et bien sur, la restauration est encore une fois mise en avant. Point faible des lowcost, l’offre restauration peut être un élément de plaisir complémentaire indéniable (et un bel apport économique pour la compagnie).
Cet argument est encore développé en évoquant le premier repas de la journée de vacances : le petit déjeuner.

Et bien sûr, argument massue implacable, la Corsica Linea est une compagnie 100 % corse, au service des entreprises insulaires et des voyageurs venus découvrir l’île de beauté.

Encore un point pour cette nouvelle compagnie qui ne cesse de surprendre par son dynamisme et son envie de faire bouger les lignes dans un secteur d’activité plutôt habitué à se livrer une guerre marketing sur les prix plutôt que de multiplier les initiatives de tout genre.

( pour les curieux, voici le lien ” pourquoi choisir la Corsica Linea pour aller en Corse ?” )

Et les prix justement, qu’en est-il ?

Récemment un site d’informations touristiques corse a publier une étude assez poussée sur ” qui est la compagnie de ferry la moins chère pour aller en Corse ” ( NDLR : l’article a été supprimé depuis ou mis en sommeil) .
Cette étude démontre qu’il est en fait bien difficile de répondre précisément à cette question.
De façon globale, le grand public a tendance à répondre que la compagnie Corsica Ferries est la moins chère. Et effectivement, l’étude montrait que dans plusieurs cas, les bateaux jaunes étaient moins chers que les rouges. Mais, l’étude démontrait aussi que de nombreuses possibilités de vraies promotions permettaient souvent d’inverser cette affirmation.  Elle semblait aussi indiquer que les places ” pas chères” étaient finalement pas si nombreuses et qu’assez rapidement les montants devenaient quasi identiques, à quelques euros près.
Il fallait alors prendre aussi en considération le temps de route pour rejoindre le port ( Marseille, Toulon ou Nice) et donc inclure péage, carburant etc…

Mais la bonne réponse semble encore une fois apportée par la Corsica Linea, dont la stratégie semble être

” le meilleur service plutôt que la guerre des prix “

Et visiblement, ils ont conquis un large public !

Corsica Exclusive, spécialiste du tourisme d’affaire en Corse

La Corse s’affirme un peu plus chaque année comme l’une des destinations les plus adaptées au tourisme d’affaire pour les entreprises à la recherche d’un séjour proche mais dépaysant et original.
palais-des-congres-ajaccio

La Corse, la bonne solution

Dans ce domaine du tourisme aussi, la célèbre phrase “la plus proche des îles lointaines” sonne tellement juste ! En effet, la plus part des structures commerciales qui décident d’organiser un événement pour leur entreprise cherchent un cadre agréable et fédérateur, apportant de l’originalité et permettant de souder les membres présents, sans pour autant être dans l’obligation de partir loin.

Lire la suite