Une saison touristique bien lancée

La saison touristique 2018 s’annonce comme un grand cru en terme de fréquentation mais aussi de retombées économiques.
A la lecture des différents communiqués et articles de presse, on constate plutôt une tendance très optimiste, même si bien évidement, quelques contre exemple vont apparaître en  ce début Juillet. Mais globalement que cela soit au près des hébergeurs, des prestataires de services et surtout des transporteurs, le nombre de touristes en Corse en 2018 devrait battre des records

Venir en Corse est de plus en plus facile !

A défaut d’être de plus en plus abordable, l’offre de transport est toujours plus importante avec la multiplication des liaisons aériennes et la pérennisation des rotations maritimes.

Ainsi, les aéroports de l’île affichent tous des progressions de fréquentation importantes, liées aux nouvelles lignes ( l’Angleterre, l’Allemagne et les Pays Scandinaves) mais aussi avec un taux de remplissage particulièrement bon sur les lignes déjà installées depuis plusieurs années.
Les compagnies lowcost font aussi le plein, y compris avec des offres très attrayantes actuellement ( par exemple, un vol Nantes Ajaccio AR ces jours ci coûte 100 € TTC sur Volotea). Cela permet donc à une nouvelle clientèle de découvrir l’île de beauté sur des périodes de moindre fréquentation ( fin juin et début juillet ont toujours été des périodes basses).

Concernant les compagnies maritimes, Corsica Ferries et Corsica Linea ont étoffé leur flotte, signe d’une excellente santé et de perspectives plutôt positive. Là encore, les offres commerciales se multiplient en avant et arrière saison afin de “remplir” les mois moins important à défaut de réellement rallonger la saison. Septembre 2018 est dès à présent annoncé comme ” très important”, le succès se jouera donc sur les vacances de la Toussaint devenues une période touristique importante comme en témoigne certains prestataires de service comme cette école de windsurf qui affichent complet fin octobre !  Elle confirme aussi que les actions combinées des transporteurs et offices du tourisme corse ont permis d’avoir une période comprise entre fin mai et mi juin aux accents germanophones assez nouvelle et très profitable économiquement.

L’hébergement touristique, les fondamentaux et les nouvelles tendances

Comme souvent, c’est au niveau de l’offre d’hébergement que les tensions apparaissent.
Depuis des années, les professionnels font une chasse plus ou moins ouverte aux locations para-commerciales. Mais cette année, la cible préférée s’appelle AirBnB et toutes les plateformes collaborative permettant aux particuliers de louer leur maison ou appartement.
Malgré cette concurrence très importante, les grands acteurs de l’offre d’hébergement seront récompensés de leur efforts en terme de qualité, de prestations et de qualité.
Comme le démontre ce reportage de France 3 Corse Via Stella, le camping est toujours plébiscité, sous différentes formes. Des campings s’apparentant plus à des villages de vacances ultra animés ou au contraire, d’autres proposant une tendance ” slow” très tendance, pour profiter de ce moment pour se reposer, se ressourcer et partager un moment en famille.

C’est aussi vrai dans l’univers de la location de vacances. Ce fameux secteur qui semble être le plus concurrencé par les loueurs privés propose lui aussi une gamme large avec certaines prestations très haut de gamme qui ne semblent pas avoir de mal à trouver sa clientèle comme par exemple les locations de villas ou les maisons prestiges dans les zones touristiques. Il existe aussi une nouvelle offre de maisons de caractères, pas forcément dans des lieux ultra touristiques, mais permettant de passer un moment “autrement” dans des maisons de village. Autre tendance toujours aussi importante, la recherche de location de vacances en bord de mer , mais pas forcément sur Porto Vecchio, Calvi ou Saint Florent. Les touristes sont aussi à la recherche de zones plus authentiques et calmes, avec une attirance particulière pour des plages ou golfes à l’ambiance familiale, en périphérie des grandes zones touristiques comme le confirme ce propriétaire de 5 locations en bord de mer à Lava, tout proche d’Ajaccio ( à découvrir ici).

Restauration et loisirs

Montagne en Corse

Comme vu plus haut, les prestataires de loisirs sont plutôt très optimistes. Mise à part une météo très difficile ne début de saison qui a fortement pénalisé les professionnels de la montagne, du canyoning mais aussi les plagistes, les loueurs de bateau ( pas très envie de louer un bateau sous la pluie nnon ,) etc…la demande est toujours très présente, montrant que la Corse a définitivement acquis sa place dans les destinations actives !

Biere CorsePar contre, cette même météo a aussi jouer des tours à une profession déjà mis à mal par les différentes crises économiques. On parle ici des restaurateurs qui semblent être ceux qui pour l’instant profitent le moins de cet excellent début d’année touristique.
A suivre pour un bilan fin aout plus complet.