Qu’est ce qu’un hôtel eco-responsable en Corse ?

Alors que la saison touristique est déjà très engagée, la destination Corse est secouée par de nombreux articles de presse mettant en lumière la difficulté de cohabitation entre une biodiversité préservée et une utilisation de l’espace pour l’économie touristique. Le récent exemple des posidonies sur les plages corses est a ce titre flagrant.


Focus aujourd’hui sur un exemple d’hôtel en Corse se revendiquant comme hôtel écologique et eco-responsable dans la région de Porto Pollo : Casa Murina

 

 Casa Murina est le Premier Hôtel Ecologique de Corse, L’ Assurance d’une Qualité

Réalité ou écran de fumée commerciale ?

A prime abord, il s’agit d’un hôtel 3 étoiles situé à Porto Pollo, petite station balnéaire du sud de la Corse. Calée entre Propriano et Ajaccio, cette zone sur la commune de Serra di Ferro à la chance de pouvoir compter sur de nombreux eco-système préservés comme l’embouchure du Taravo ( et le célèbre site préhistorique de Filitosa), la pointe de Porto Pollo préservée d’une urbanisation non contrôlée et la célèbre plage de Cupabia, véritable symbole de ces plages « sauvées ».
Le terreau est donc fertile pour développer un établissement qui se veut eco-responsable.

Mais comment un hôtel peut-il être écologique ?

C’est la propriétaire de l’hôtel, Mme Sorba, qui l’explique sur une page dédiée de son site internet.
Casa Murina est un établissement « récent » c’est à dire construit dans une époque où la sensibilisation écologique était déjà très forte. Pour autant, peu ( ou pas) d’hôtels récents en Corse ont fait des choix aussi engagés.

L’hôtel a été construit selon des normes dîtes « BBC » c’est à dire un bâtiment basse consommation énergétique. La consommation est inférieure d’au moins 10 % à celle des bâtiments classiques.
Cela passe par le choix des matériaux pour la construction des murs et du toit, avec l’intégration dans le projet d’éléments d’isolation thermique adaptés à cette recherche de moindre consommation.
Des panneaux solaires sont aussi installés pour produire l’eau chaude sanitaire de l’hôtel. Ce système est complété par l’utilisation des tous les moyens de production d’énergie les moins consommateurs comme l’installation d’une pompe à chaleur, de VMC double flux basse consommation, la systématisation des lampes LED etc…
Certes, ce type de matériaux à alourdi le cahier des charges et donc le coût de la réalisation. Mais la CEE ainsi que l’état aident financièrement les engagements de cette importance.
Tout cela a permis de réaliser à Porto Pollo le premier hôtel eco-responsable de l’île.

Mais la démarche ne s’arrête pas à la construction.

Et même si une attention très particulière à été apporté à l’architecture, avec une volonté d’intégration et d’utilisation de matériaux « originaux », l’engagement de la direction va bien au delà du « bâti ».

La gestion du jardin et de l’eau dans l’hôtel.

L’hôtel Casa Murina est situé en surplomb de la baie. La plage n’est qu’à 500 m, par un accès direct. Ainsi, la direction a choisi de ne pas installer de piscine ou bassin de natation. Cet élément de loisir certes très agréable est pourtant loin de toutes considération écologique avec une forte consommation d’eau et de produits chlorés.
De même le jardin et les espaces verts ont été (re)planté d’espèces insulaires, adaptées au climats. La gestion de l’eau d’arrosage répond aux mêmes critères.

La gestion de l’eau est vraiment un élément important de la stratégie environnemental de l’hôtel. Ainsi les équipements sanitaires sont équipés d’économiseurs d’eau. Tout l’entretien de l’hôtel est pensé pour consommer moins d’eau, depuis les machines à laver en passant par les tâches d’entretien quotidiennes du personnel  jusqu’à la gestion des changes de linges de toilette et literie.

Plage de Cupabia

Le tri sélectif à l’hôtel

Alors que la Corse connaît l’un des taux de recyclage les plus faibles de France, l’hôtel s’engage dans une démarche importante de tri sélectif. L’ensemble du personnel de l’hôtel est sensibilisé au problème du tri. Tous les éléments pour favoriser ce tri sont installés dans l’établissement mais aussi dans les chambres pour inciter les clients à suivre la même démarche.
Dans les achats fournisseurs il est fait priorité aux produis à moindre emballage et à production de déchets faible.

Des produits d’entretien écologiques

La norme 3 étoiles de l’hôtel implique une surveillance de l’entretien permanente. Mais cela n’implique pas forcément l’utilisation massive de produits néfastes à la santé et à la nature. C’est ce que démontre encore une fois Augusta Sorba avec des achats de détergents et lessives eco labellisés et biologiques.

Agriculture biologique et circuit court

L’hôtel Casa Murina ne dispose pas de restaurant. Mais comme dans tous les hôtels de charme en Corse, le petit déjeuner est un moment important pour les visiteurs.

Mme Sorba a choisi de servir des petits déjeuners à base de produits locaux bien sûr, mais principalement issus de l’agriculture biologique de la micro-région.
Ainsi, en donnant accès aux produits des producteurs locaux, via le circuit court, elle permet la mise en lumière de la charcuterie, fromages, confiture, jus de fruits et fruits frais issus de la région.
Le choix des gâteaux, pains, céréales est aussi très réfléchie, même si tout ne peux pas venir de l’île. La priorité est alors donnée à des produits de qualité, issu de production équitable.

Un acte fort et engageant

A la lecture de toutes ces actions quotidiennes, on se rend mieux compte de ce que cela représente comme engagements personnels et économiques de choisir le label d’hôtel Eco Responsable en Corse.
Cela ne peut reposer que sur une volonté personnelle forte, sans doute détachée de toute considération de profit immédiat. Mais c’est aussi un engagement sur l’avenir fondamental et un pari marketing qui va séduire de plus en plus de consommateurs.
Mais quoi qu’il en soit, c’est un vrai choix courageux que toute la rédaction de Best of Corse plébiscite !

Une réflexion sur “ Qu’est ce qu’un hôtel eco-responsable en Corse ? ”

Les commentaires sont fermés